Chantal Waroux

Chantal Waroux Spitz allemand

Spitz allemand

Le prix d'un chiot ?

Le prix d'un chiot ?

Référence page " Les différents prix et les différentes qualités".



1- L'achat des parents et/ ou le prix de la saillie



Vous avez le prix de reviens au minimum de la mère ou si c'est un chiot de l'élevage le prix que vous l'auriez vendus. Puis le prix d'achat du père ou de la saillie si c'est un accouplement externe. Le prix d'une saillie varie beaucoup selon l'étalon choisi.



2- Les sorties en exposition canines des parents



Une exposition coûte très cher ! Car vous y aller toujours avec plusieurs chiens, sachant que les expositions importantes ne sont jamais à la porte à coté et les frais liés à l'exposition: hôtel, essence, voiture, nourriture, produits d'entretiens, matériels. Si vous faite aussi les TAN (Test d'Aptitude Naturel). Les expositions servent à valoriser les pedigree et les chiens. Donc la descendance.



3- Le prix de revient d'une portée



Il y a la nourriture à l'année des parents, la nourriture supplémentaire de la mère gestante et en lactation, la nourriture des chiots, les frais vétérinaires: échographie et taux de progestérone, frotis vaginal éventuellement pour effectuer la saillie et le suivis de la portée. Les vaccins des chiots et des parents, les vermifuges, l'anti parasitaire, etc... L'éléctricité pour les chiots (lampes chauffante ou chauffage). Etc...



4- Les instalations



Une grande maison en campagne, car il faut: une quarentaine, une nurserie, une infirmérie, une pièce de toilettage, un bureau et une pièce de stockage. Tous le matériel ! Ensuite les batiments d'élevage qui comprennent les locaux des animaux qui coûtent très cher (1000 euros environ pour 2 chiens), une fosse septique spécial chien, un grand jardin, une maison plus ou moins isolée. Une voiture qui ne durera pas longtemps avec la route pour aller en ville et les exposition canines. Sans les expositionje fais en moyenne déjà 1 000 Km par mois ! Par conséquent l'essence qui va avec la voiture, la garagiste car la voiture nous est indispensable en tant qu'éleveur en pleine campagne !



5- Factures en tout genre



La MSA, la cotisation de solidarité, la TVA à 20% sur chaque chiots, l'éléctricité, l'eau, le chauffage, notre nourriture car on est humains tous de même ! Et comme vous on s'alimente. L'essence, les frais d'entretiens, les taxes, etc...



6- Et dans tous cela, le salaire ?



On ne se verse pas réellement de salaire! Hé, oui ! On travail sans être payé nous les éleveurs. Car si le prix d'un chiot comprenais en plus un salaire fixé à l'heure, un chiot ne serait pas à 2 000 Euros par exemple mais à 4 000 Euros. Et nous n'avons pas des revenus fixes tout les mois, mais seulement quand il y a des chiots à vendre ! C'est toute une question d'oraganisation.



Alors maintenant pouvez vous encore me dire qu'un chiot est cher, que nous les éleveurs on est riche, qu'on ne pense qu'à l'argent ?







En ce qui concerne les retraités d'élevage. Il faut savoir qu'un éleveur est soumis à un nombre maximum de chiens. Et que lorsque vous avez plus de retraités que de reproducteurs, mais qu'il faut tout de même le soignés et les nourir les retraités, vous êtes très déficitaire ! ! !



Donc on les place chez des personnes que l'on connais, chez des personnes âgés, chez des particuliers, etc.. 
Référence page " Les différents prix et les différentes qualités".



1- L'achat des parents et/ ou le prix de la saillie



Vous avez le prix de reviens au minimum de la mère ou si c'est un chiot de l'élevage le prix que vous l'auriez vendus. Puis le prix d'achat du père ou de la saillie si c'est un accouplement externe. Le prix d'une saillie varie beaucoup selon l'étalon choisi.



2- Les sorties en exposition canines des parents



Une exposition coûte très cher ! Car vous y aller toujours avec plusieurs chiens, sachant que les expositions importantes ne sont jamais à la porte à coté et les frais liés à l'exposition: hôtel, essence, voiture, nourriture, produits d'entretiens, matériels. Si vous faite aussi les TAN (Test d'Aptitude Naturel). Les expositions servent à valoriser les pedigree et les chiens. Donc la descendance.



3- Le prix de revient d'une portée



Il y a la nourriture à l'année des parents, la nourriture supplémentaire de la mère gestante et en lactation, la nourriture des chiots, les frais vétérinaires: échographie et taux de progestérone, frotis vaginal éventuellement pour effectuer la saillie et le suivis de la portée. Les vaccins des chiots et des parents, les vermifuges, l'anti parasitaire, etc... L'éléctricité pour les chiots (lampes chauffante ou chauffage). Etc...



4- Les instalations



Une grande maison en campagne, car il faut: une quarentaine, une nurserie, une infirmérie, une pièce de toilettage, un bureau et une pièce de stockage. Tous le matériel ! Ensuite les batiments d'élevage qui comprennent les locaux des animaux qui coûtent très cher (1000 euros environ pour 2 chiens), une fosse septique spécial chien, un grand jardin, une maison plus ou moins isolée. Une voiture qui ne durera pas longtemps avec la route pour aller en ville et les exposition canines. Sans les expositionje fais en moyenne déjà 1 000 Km par mois ! Par conséquent l'essence qui va avec la voiture, la garagiste car la voiture nous est indispensable en tant qu'éleveur en pleine campagne !



5- Factures en tout genre



La MSA, la cotisation de solidarité, la TVA à 20% sur chaque chiots, l'éléctricité, l'eau, le chauffage, notre nourriture car on est humains tous de même ! Et comme vous on s'alimente. L'essence, les frais d'entretiens, les taxes, etc...



6- Et dans tous cela, le salaire ?



On ne se verse pas réellement de salaire! Hé, oui ! On travail sans être payé nous les éleveurs. Car si le prix d'un chiot comprenais en plus un salaire fixé à l'heure, un chiot ne serait pas à 2 000 Euros par exemple mais à 4 000 Euros. Et nous n'avons pas des revenus fixes tout les mois, mais seulement quand il y a des chiots à vendre ! C'est toute une question d'oraganisation.



Alors maintenant pouvez vous encore me dire qu'un chiot est cher, que nous les éleveurs on est riche, qu'on ne pense qu'à l'argent ?







En ce qui concerne les retraités d'élevage. Il faut savoir qu'un éleveur est soumis à un nombre maximum de chiens. Et que lorsque vous avez plus de retraités que de reproducteurs, mais qu'il faut tout de même le soignés et les nourir les retraités, vous êtes très déficitaire ! ! !



Donc on les place chez des personnes que l'on connais, chez des personnes âgés, chez des particuliers, etc..